Rien à voir

Notre société est pleine de travers, de « petites choses » qui dysfonctionnent et rendent notre rapport au monde plus brutal, violent, incompréhensible. Face à ces « petites choses » du quotidien, nous pouvons nous sentir en colère, frustré, triste, las, coupable… Mais comment gérer ces émotions qui viennent nous persécuter quotidiennement quand on se sent seul et impuissant à changer les choses ? Ces « petites choses » nous plongent dans un inconfort qui nous pousse à fermer les yeux dessus, à faire comme si on ne les voyait plus.

Mais fermer les yeux sur ce qui nous gêne empêche-t-il ces choses d’exister ? Si on ne les voit plus, prendront-elles d’autres chemins pour nous revenir en pleine face ? Quel est le cœur du problème ? Ces choses ? Ou notre posture vis-à-vis d’elles ?

En plaçant les spectateurs au cœur de la scène, et en les immergeant dans ces « petites choses » jouées intégralement dans le noir, cette pièce veut ouvrir une réflexion sur nos choix quotidiens face aux travers de notre société.

 

Carole Sauret